Chez Cleanitud, nous avons décidé de faire de la lutte contre les agents pathogènes en entreprise un métier.  Peu de personnes placent en effet l’importance de l’hygiène parmi les facteurs de bien-être au travail, mais nous sommes persuadés qu’il est possible de renverser cette tendance avec les bonnes pratiques. 

Les bactéries, les virus et les champignons font partie du même groupe d’organismes. Ce sont tous des microbes, à cause de leurs tailles microscopiques. On les retrouve partout, sur les surfaces, dans l’air, dans le corps humain et même sur la peau. Si tous les microbes ne sont pas mauvais pour l’homme, certains s’avèrent même indispensables pour assurer certaines fonctions de l’organisme, comme l’absorption des aliments. En revanche, lorsque ces micro organismes révèlent leur dangerosité pour notre santé, mieux vaux adopter des règles d’hygiène pour limiter les dégâts. 

Différences entre bactéries, virus et champignons

Les bactéries sont des organismes vivants unicellulaires composés d’une paroi et dépourvues de noyau. Elles sont autonomes et possèdent leur propre métabolisme. Elles peuvent donc se reproduire par simple division cellulaire et le corps humain en abrite d’innombrables, la majorité d’entre elles étant inoffensives. Ces bactéries pathogènes entrent dans l’organisme par des plaies dans la peau, lorsqu’on mange ou encore plus simplement lorsqu’on respire. Une fois dans le corps, ces cellules vont  se reproduire très rapidement. Les virus eux, ne font pas partie du monde vivant, car contrairement aux bactéries, ils ne peuvent pas se produire seuls. Ce sont des parasites qui ont besoin d’une cellule hôte pour se multiplier. Cependant il n’y a pas de différence de transmission de ces organismes vers le corps humain (salive, mains, sexe, déjections, sang). La transmission peut se faire par contact direct avec un individu déjà infecté. Elle peut se faire aussi par contact indirect, les microbes responsables de la maladie ont été transportés par un agent extérieur tel que l’air, l’eau, un animal, une personne malade qui se frotte le bout du nez puis touche un objet qu’on touche à son tour. 

Notre solution à trois ingrédients sains. 

Notre solution pour limiter les contaminations se trouve dans des bornes de désinfection pour les mains, à installer dans des endroits stratégiques de votre entreprise. En effet la mousse Dermaphex que nous utilisons pour nos distributeurs est une alternative largement plus saine que le gel hydroalcoolique. Composée d’uniquement trois ingrédients (l’eau ionisée, Le chlorure de benzalkonium et la carbamide) elle désinfecte aussi bien les mains qu’un gel hydoalcoolique classique sans les inconvénients inhérents à ce dernier. Nos bornes sont divisées en deux catégories. L’une est dotée d’un support de communication digitale autour de la prévention santé et la qualité de vie au travail. L’autre distribue simplement notre mousse désinfectante Dermaphex de manière automatique ou mécanique. 

Les bornes de désinfection des mains sont un incontournable dans les lieux qui connaissent un afflux d’individus, notamment en cette période de crise sanitaire. En nous montrant responsables envers nos employés, nous contribuons non seulement à faire évoluer les comportements quant aux mesures sanitaires, mais nous nous protégeons également les uns les autres de la maladie.